A la Une

Conjoncture

  • En ce début 2016, les prévisions initiales de la croissance de l’économie mondiale s’annoncent encore moins optimistes de 0,1 point de pourcentage, comparativement à celles de la même période un an auparavant. Elles se situent à 3,4% selon le Fmi, laissant entrevoir une persistance des difficultés à générer une expansion plus robuste des principales économies de la planète, en première ligne desquelles les grands pays émergents, locomotives de la croissance globale au cours des dernières années de crise.
    Lire suite
  • Sur le marché financier international, l’année 2016 sera marquée par la première hausse du principal taux directeur de la Banque centrale américaine, de 0,25% à 0,50%, depuis 2007, même si les analystes financiers restent dubitatifs quant au rythme auquel ces taux vont poursuivre leur hausse au courant de l’année. Cette mesure devrait contribuer à maintenir la fermeté relative du dollar et à inciter certaines banques centrales à relever leurs taux de financement pour freiner les sorties massives de capitaux et stabiliser leur monnaie.
    Lire suite
  • INFLATION: légère hausse du niveau général des prix en février 2016 dans la zone OCDE
    S’agissant de la variation du niveau général des prix à la consommation, elle s’est située à 0,1%, en rythme mensuel dans la zone OCDE, portée par les produits alimentaires (+0,3%). L’inflation hors produits alimentaires et énergie s’est établie à 4%. Les prix de l’énergie ont, pour leur part, continué de baisser pour le huitième mois consécutif en février 2016 ( - 2,6%, en variation mensuelle)
    Lire suite
  • MARCHE DES MATIÈRES PREMIÈRES: hausse des cours en février 2016
    Au mois de février 2016, l’indice des cours des matières premières a enregistré une hausse mensuelle de 3%. Cette progression est portée par les produits industriels (+5%); les pro- duits alimentaires ayant, pour leur part, continué de baisser ( - 0,2% après - 2,9% en janvier 2016). Par rapport au mois de février 2015, l’indice des cours des matières premières s’est re- plié de 14,7%, sous les effets combinés des produits industriels ( - 17,6%) et alimentaires ( - 11,6%).
    Lire suite
  • Au mois de février 2016, l’activité économique (hors agriculture et sylviculture) s’est confortée de 5,6%, en variation mensuelle. Cette performance est principalement portée par les secteurs secondaire (+6,5%) et tertiaire (+2,7%). Sur une base annuelle, une croissance de 12,4% de l’activité est notée en février 2016, à la faveur d’une bonne orientation d’ensemble des secteurs tertiaire (+10,7%), secondaire (+16,6%) et primaire (+7,7%). L’activité de l’administration publique a également crû de 5,7% sur la période.
  • SECTEUR PRIMAIRE (HORS AGRICULTURE) : baisse de l’activité en février 2016
    En février 2016, le secteur primaire (hors agriculture et sylviculture) s’est replié de 1,8% en variation mensuelle, du fait des faibles résultats notés au niveau de l’élevage ( - 2,3%). La contraction de ce dernier, traduit principalement les contre- performances enregistrées au niveau des abattages contrôlés d’ovins ( - 5,4%), toutefois, atténuées par la progression de la production de viande bovine (+0,9%). En outre, les débarquements de la pêche sont, pour leur part, restés stables sur la période.
    Lire suite

  • SECTEUR SECONDAIRE: progression de l’activité en février 2016
    En rythme mensuel, le secteur secondaire a progressé de 6,5%, au mois de février 2016. Cette performance est principalement liée à la bonne tenue de l’égrenage de coton et la fabrication de textiles (+143,4%), des activités extractives (+14,3%), des conserveries de viande et poissons (+18%) et de la fabrication de papier, carton (+16,4%). Elle a été, néanmoins, particulièrement amoindrie par les faibles résultats observés au niveau de la production d’énergie ( - 6,4%), de la construction ( - 2,9%), des industries chimiques ( - 11,6%) et de la fabrication de produits céréaliers ( - 3,6%).
    Lire suite

  • SECTEUR TERTIAIRE: hausse de l’activité en février 2015
    Au mois de février 2016, l’activité dans le secteur tertiaire s’est consolidée de 2,7%, en variation mensuelle, tirée par l’immobilier (+56,9%) et le commerce (+2,5%). A l’inverse, les services de transports et de télécommunications ( - 9,7%) ainsi que ceux d’hébergement et de restauration ( - 13,6%) se sont particulièrement contractés sur la période.
    Lire suite

PLAN SENEGAL EMERGENT

Demo

RÉSUMÉ DU PLAN SÉNÉGAL ÉMERGENT

Depuis plus de cinq décennies, le Sénégal a connu des taux de croissance économique proches du croît démographique. Ces contreperformances n’ont pas permis une réduction durable de la pauvreté. Dans l’ensemble, la baisse de l’incidence de la pauvreté s’est avérée particulièrement faible en milieu rural. Cette situation contraste avec les objectifs affichés dans les documents de politique économique et sociale jusqu’ici adoptés. 
2. Seule la décennie 1995-2005...

 >>> Lire suite

Communiqués & Annonces

Réunions de Printemps FMI/ Banque mondiale
Le Fonds de l’OPEP (OFID) met à la disposition près de 9 milliards pour le financement de la route Hamady Hounaré Ourossogui
Washington DC : En marge des Réunions de printemps du Fonds Monétaire International et de la Banque mondiale auxquelles il prend part avec ses collèges de l’énergie et du Développement des Énergies renouvelables, des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement et du Suivi du Plan Sénégal Émergent, Monsieur Amadou BA, ministre de l’Économie, des Finances et du Plan a procédé ce vendredi 15 avril 2016 à Washington DC avec le Directeur général du Fonds de l’OPEP pour le Développement International, à la signature d’un accord qui porte sur une enveloppe de 15 millions de Dollars US soit 8 milliards 557 millions de FCFA, pour la réhabilitation de la route Hamady Hounaré-Ourossogui.

Lock full review www.8betting.co.uk 888 Bookmaker

PROGRAMME TRIENNAL D'INVESTISSEMENTS PUBLICS (PTIP) 2015 - 2017

Ce document décrit, dans un premier temps, les caractéristiques générales du programme triennal d’investissements publics sur la période 2015-2017 avec, d’une part, la mise en exergue des axes stratégiques de la politique eéconomiqueet sociale... Lire site

Plan d’Actions Prioritaires

DemoPlan d’Actions Prioritaires (PAP)

Le PAP opérationnalise le Plan Sénégal Émergent à travers la mise en cohérence des axes stratégiques, objectifs sectoriels et lignes d’actions, avec les projets et programmes de développement dans un cadre budgétaire sur la période 2014-2018... Lire suite

INDICATEURS CLÉS

Croissance économique
PIB Annuel : +4,3% imgstatut (2014 - )
Prod industrielle : 18,1% imgstatut (Dece - 2015)
PIB Trimestriel : +5,8% imgstatut (T3 - 2015)

Prix à la consommation
Indice Harmonisé : -0,8% imgstatut (Janv - 2016)
Indice National : -1,1% imgstatut (Dece - 2015)
Inflation : 0,1%

Echanges extérieurs
Exportation : +38,8% imgstatut (Dece - 2015)
Importation : +9,4% imgstatut (Dec - 2015)
Prix à l'export : -4,7% imgstatut (Dece - 2015)
Prix à l'import : +0,5% imgstatut (Dec - 2015)

MAP -MEFP

Contacts

Rue René Ndiaye x Avenue Carde, 4017 Dakar
+221 33 889 21 00 - This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
web designer: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. / 77542 21 09