Rapport FMI : Perspectives économiques régionales de l’Afrique subsaharienne

« Le Sénégal a une notation de risque de crise de dette très bas »

Le rapport du FMI a été publié ce lundi 30 octobre 2017, il constitue le document de référence du FMI sur l’Afrique. La rencontre a été présidée par le secrétaire Général du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, M. Bassirou Samba Niasse et M. Roger Nord, Directeur adjoint du Département Afrique du FMI qui a fait la présentation du rapport. La cérémonie a réunie également les représentants des partenaires au développement ; les universitaires ; les représentants de la société civile ; les représentants des organisations professionnelles et patronales.

La présentation de ce rapport intervient dans un contexte particulier au Sénégal, marqué par un retour de la croissance forte et durable au Sénégal. Depuis la mise en œuvre du PSE, le Sénégal n’est plus ce pays avec une faible croissance continue. Un taux de croissance du PIB en 2017 est attendu à 6,8%, après 6,7% enregistré en 2016 et 6,5% en 2015.

Les raisons de cette embellie sont multiples. Certes, nous bénéficions d’un environnement international plus favorable que les précédentes années, mais cette croissance est le fruit d’énormes efforts de la part de l’Etat, sous l’impulsion de son Excellence le Président Macky SALL qui a mis en place un cadre incitatif pour le secteur privé, mais aussi a actionné le levier de la dépense publique.

Le thème qui porte sur « l’ajustement budgétaire et la diversification économique », offre une belle occasion de partager nos points de vue sur des questions majeures selon le secrétaire Général. Avant d’ajouter qu’il est opportun de rappeler quelques points marquants de l’évolution récente et les perspectives concernant la situation économique en Afrique subsaharienne et au Sénégal, en particulier. En effet, les dernières prévisions du FMI tablent sur un taux de croissance de l’économie mondiale de 3,6% en 2017 et 3,7% en 2018. En Afrique sub-saharienne, la croissance devrait être de 2,6% en 2017 et 3,4% en 2018. Au Sénégal, nos Services prévoient en 2018, un taux de croissance du PIB réel de 7%, après 6,8% en 2017.

Le thème de l’ajustement budgétaire constitue une question centrale pour tout décideur politique et en particulier pour un Ministre des finances d’un pays en développement. Dans l’appréciation du FMI, le Sénégal continue d’avoir une auto croissance rapide avec 6,8% en 2017 due aux dépenses d’investissement notamment dans les infrastructures et ces investissements publics ont des répercussions positives sur la croissance selon Roger Nord. Avant d’ajouter que le Sénégal devra s’assurer que le secteur privé prenne le relai parce que c’est ce secteur qui crée les emplois et qui créée une croissance soutenue et bien répartie. Le thème portant sur « l’ajustement budgétaire et la diversification économique » parlant du cas Sénégal, le pays à une notation de risque de crise de dette très bas. C’est une bonne notation pour le Sénégal. Et notre conseil, c’est de soutenir l’unité des déficits budgétaires aux normes de la zone déclare Roger Nord tout en insistant sur l’importance de la création des infrastructures énergétiques qui vont porter fruits et l’accès aux crédits dont les petites et moyennes entreprises ont souvent moins accès face à des prix inabordables et des taux d’intérêts très élevés.

M. Pierre N’DIAYE se réjouit des avancés notés au Sénégal, « le rapport est extrêmement riche et met en exergue trois questions importantes, la préservation de la stabilité macro surtout avec une dette soutenable, la question de la mobilisation des ressources et la question de la diversification des économies » renseigne le Directeur Général de la Planification et des Politiques Economiques (DGPPE).

Lock full review www.8betting.co.uk 888 Bookmaker

PROGRAMME TRIENNAL D'INVESTISSEMENTS PUBLICS (PTIP) 2015 - 2017

Ce document décrit, dans un premier temps, les caractéristiques générales du programme triennal d’investissements publics sur la période 2015-2017 avec, d’une part, la mise en exergue des axes stratégiques de la politique eéconomiqueet sociale... Lire site

Plan d’Actions Prioritaires

DemoPlan d’Actions Prioritaires (PAP)

Le PAP opérationnalise le Plan Sénégal Émergent à travers la mise en cohérence des axes stratégiques, objectifs sectoriels et lignes d’actions, avec les projets et programmes de développement dans un cadre budgétaire sur la période 2014-2018... Lire suite

INDICATEURS CLÉS

Croissance économique
PIB Annuel : +4,3% imgstatut (2014 - )
Prod industrielle : -5,9% imgstatut (Juil - 2016)
PIB Trimestriel : +5,7% imgstatut (T2 - 2016)

Prix à la consommation
Indice Harmonisé : +1,4% imgstatut (Sept - 2016)
Indice National : +0,5% imgstatut (Aout - 2016)
Taux d'Inflation (2015) : 0,1%

Echanges extérieurs
Exportation : -6,3% imgstatut (Juil - 2016) 
Importation : +0,1% imgstatut (Jui - 2016)
Prix à l'export : -3,8% imgstatut (Juil - 2016) 
Prix à l'import : +1,2% imgstatut (Jui - 2016)

MAP -MEFP

Contacts

Rue René Ndiaye x Avenue Carde, 4017 Dakar
+221 33 889 21 00 - This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.