Vous êtes ici- Archives actualités / APPUI AU SECTEUR DE L’ENERGIE
Vous inscrire à la Newsletter
Vous souhaitez être informé de nos publications, rien de plus simple. Renseigner votre email et vous recevrez régulièrement nos lettres d'informations ou newsletter
 Votre nom :
 Votre Email :
  

APPUI AU SECTEUR DE L’ENERGIE

La Banque mondiale décaisse 45 milliards de F CFA pour la SENELEC. L’accord de crédit entre le Sénégal et l’institution de Bretton Woods a été signé ce vendredi 03 août 2012 au Ministère de l’Economie et des Finances.

45 milliards de F CFA de la Banque mondiale pour l’électricité

La Banque mondiale a mis à la disposition du Sénégal un financement d’une valeur de 45 milliards de F CFA pour appuyer le secteur de l’électricité de notre pays. Cet accord de crédit a été signé, ce vendredi 03 août, par Monsieur Amadou KANE, ministre de l’Economie et des Finances et Madame Vera SONGWE, directrice des Opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal, la Mauritanie, la Guinée Bissau, la Gambie et le Cap-Vert, entourés de leurs proches collaborateurs. La cérémonie de signature a eu lieu à la salle de conférence du Ministère de l’Economie et des Finances.

Le geste de la Banque mondiale vient à son heure. Cette intervention financière va permettre, selon le Ministre de l’Economie et des Finances « de réduire les pertes techniques et commerciales de la SENELEC et d’améliorer la qualité du service dans l’agglomération de Dakar ».

Monsieur Amadou KANE reconnaît que le secteur de l’énergie, en général, et celui de l’électricité en particulier, sont des secteurs vitaux pour une nation avant de saluer l’engagement de la Banque mondiale « à accompagner le Gouvernement dans la voie du développement économique et social du Sénégal ».

A l’endroit de la Directrice des Opérations de la Banque mondiale, le Ministre de l’Economie et des Finances a formulé des remerciements « pour la diligence avec laquelle ce dossier a été traité » au sein de l’institution de Bretton Woods qui, dans les prochaines semaines, va mettre encore la main à la poche pour appuyer le Sénégal dans la gestion des eaux pluviales et l’adaptation au changement climatique. Ces interventions, symbolisant la vitalité de la coopération entre les deux parties, offrent « de réels motifs de satisfaction » au Gouvernement sénégalais, affirme t-il.

De son côté, Madame Vera SONGWE est d’avis que ce financement entre parfaitement dans les nouvelles priorités du Gouvernement du Sénégal pour renforcer et mettre en œuvre le plan d’urgence pour le redressement du secteur de l’électricité.

Ce redressement passe, selon la Directrice des Opérations, par les investissements pour réduire les coûts de production de l’électricité, pour moderniser les réseaux de transport et de distribution de la SENELEC.

Elle réaffirme que « ce financement permettra à la SENELEC d’améliorer sa performance commerciale par l’installation de compteurs intelligents qui peuvent être lus à distance et de compteurs à pré-paiement, ainsi que d’un système moderne de gestion commerciale.

La Directrice des Opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal, la Mauritanie, la Guinée Bissau, la Gambie et le Cap-Vert reste convaincue que le gouvernement du Sénégal est décidé à mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires pour apporter des réponses durables aux problèmes auxquels le secteur de l’énergie fait face.

Source : Ministère de l’Economie et des Finances
 
 
Version Pdf - Version Imprimable - Envoyer à un ami
 
  L'actualité en vidéo
 >
Voir toutes vidéos (0 )
 
  Bulletin d'information
    Restez informé  ! Inscrivez vous à la lettre d'information